PREBAT 2   PREBAT 2
Accueil > Le Prebat 2 > Le PREBAT2, une réponse au défi climatique

Le PREBAT2, une réponse au défi climatique

Dominique Braye, Président du PREBAT

Avec 42 % de l’énergie finale totale consommée, le secteur du bâtiment pris dans son ensemble est le plus gros consommateur d’énergie en France. Il génère aussi près du quart des émissions de gaz à effet de serre.

Si depuis 1990, les politiques et mesures mises en place, notamment les réglementations thermiques sur les constructions neuves, ont permis une stabilisation des émissions en compensant les hausses d’émissions liées à l’augmentation du nombre de logements, nos ambitions sont désormais toutes autres. Depuis le Grenelle environnement en 2007, et l’actualisation du plan climat en 2010, la France est passée à la vitesse supérieure en prenant des engagements forts et précis de réduction des consommations et des émissions de gaz à effet de serre visant l’horizon 2020.

Ces objectifs seront atteints par la mise en place de mesures concrètes, telles de nouvelles mesures réglementaires, ainsi que par le déploiement de politiques d’incitation financière, de sensibilisation, de formation, et d’ouverture à de nouveaux acteurs industriels et de services dans le secteur du bâtiment.

Toutefois, ces mesures doivent s’accompagner d’un effort important et durable de recherche finalisée, de développement, d’innovation et de transfert de technologies afin d’apporter aux professionnels et aux particuliers des solutions nouvelles et performantes. C’est la mission de la Plate-forme de recherche et d’expérimentation sur l’énergie dans le bâtiment (PREBAT2).

Le PREBAT2, qui s’inscrit dans la continuité du PREBAT1, a été lancé avec des objectifs ambitieux : développer des solutions spécifiques en faveur d’une modernisation durable des bâtiments existants ; concevoir des méthodes, composants, matériaux et techniques pour la réalisation des bâtiments neufs de demain, dans l’optique de généraliser la réalisation de bâtiments à énergie positive.

Afin de relever ce challenge, le Gouvernement mobilise les ministères et leurs agences impliquées dans la recherche et l’expérimentation dans le domaine de l’énergie du bâtiment. La volonté d’accélérer le mouvement sur la voie de la performance énergétique est donc clairement affichée et c’est pourquoi j’ai accepté d’assurer la présidence du PREBAT2. Avec pour mots d’ordre, efficacité et pragmatisme afin que les efforts conjugués de l’ensemble des partenaires de cette plate-forme aboutissent à des résultats qui soient utilisables par tous les acteurs.

                                        
| ContactMentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |